Nouvelles voix pour le féminisme islamique

Le Groupe International d’etude et de reflexion sur la femme en Islam (GIERFI/ IGSRWI)   comme objectif: “Promouvoir une pensée alternative  sur les femmes en Islam dans les débats contemporains.”

Ce nouveau groupe de réflexion  présentera son objectif à Barcelone le lundi 22 septembre est de créer organisme de consultance et d’expertise sur la question de la femme en Islam au niveau international. Le GIERFI entend promouvoir une approche multidisciplinaire, à savoir,  historique, sociopolitique, religieuse et culturelle. Le GIERFI prétend développer une nouvelle réflexion à même de répondre aux défis des sociétés contemporaines et aux attentes des femmes musulmanes tant en Occident que dans les pays musulmans.

Ce groupe aspire à élaborer des solutions appropriées aux contentieux sociopolitiques et religieux auxquelles sont confrontées actuellement les femmes musulmanes. Il a été créé vu :

Le manque d’échanges réguliers, à travers le monde, sur les problématiques des femmes musulmanes dans les débats contemporains.

L’absence d’un réseau d’expertise prêt à établir des ponts par delà les frontières afin d’initier et de promouvoir des idées novatrices. En effet, on se retrouve confronté aux mêmes idées et aux mêmes approches sans cesse ressassées et il n’existe actuellement pas de plateforme de réflexion capable d’instaurer les bases d’un nouveau discours.

La nécessité d’offrir, aux différentes voix féminines, l’opportunité de discuter de questions concernant leurs droits, leurs responsabilités et leurs rôles, afin de  pallier à la stagnation du discours sur la femme musulmane en apportant de nouvelles perspectives sur le sujet.

La nécessité d’abolir certaines pratiques traditionnelles discriminatoires par l’éducation et des ateliers de formation.

La nécessité de lutter contre les stéréotypes et préjugés culturels par le biais de l’instauration de plates formes de dialogue et ce, tant au sein des communautés et des associations musulmanes que non-musulmanes.

Les projets

Le GIERFI regroupe ses membres parmi les régions suivantes: Europe, Amérique du Nord, Moyen Orient, Afrique et Asie.

La mise sur pied d’un réseau international de femmes musulmanes actives et responsables travaillant pour une équité des genres et une justice sociale et qui apportera sa contribution sous  forme d’idées novatrices, de stratégies innovantes et de recommandations politiques.

La création d’espaces et de plateformes dans lesquels les femmes musulmanes pourront débattre et échanger sur leur statut, leur rôle et leurs responsabilités en améliorant le discours actuel sur la « femme en Islam » en Occident et dans le monde musulman.

Augmenter la prise de conscience sur les débats concernant les femmes musulmanes en les responsabilisant et en tenant compte de leur réelle contribution aux changements sociaux et politiques en cours dans leurs sociétés et communautés respectives.

Promouvoir des dialogues citoyens, une compréhension interculturelle, la tolérance et le respect aussi bien dans les sociétés musulmanes qu’en Occident en encourageant une communication ouverte et des débats par le biais de conférences, colloques et  séminaires au sein de communautés et d’organisations musulmanes et non musulmanes.

Les Fondatrices, Asma Lamrabet (Rabat), Yaratullah Monturiol (Barcelone) et Malika Hamidi (Bruxelles), ainsi que la féministe française Karine Gantin, ouvriront un débat lors de la présentation à Barcelone.

Les Fondatrices, Asma Lamrabet (Rabat), Yaratullah Monturiol (Barcelone) et Malika Hamidi (Bruxelles), ainsi que la féministe française Karine Gantin, ouvriront un débat lors de la présentation à Barcelone.