Nouvelles recherches sur al-Andalus

Récemment la Casa de Velázquez, à Madrid, a publié un livre intitulé Regards sur al-Andalus (VIIIe – XVe siècle), coordonné par François Géal.

Al-Andalus – telle est l’expression qui désigna très tôt, sous la plume des auteurs arabes, les territoires de l’Espagne soumis à la domination musulmane. Depuis la fin du XXe siècle, qui a vu la publication des synthèses d’historiens éminents, les travaux sur le royaume d’al-Andalus ont pris un nouvel essor. Les chercheurs s’appuient principalement sur les résultats des explorations archéologiques, sur la publication de nouvelles sources ou sur la rigoureuse déconstruction des anciennes. Les apports scientifiques français, issus d’horizons divers, constituent autant d’approches complémentaires sur l’histoire d’al-Andalus. Ce sont quelques-unes de ces voies nouvelles qu’entend faire découvrir cet ouvrage, abordant sous des angles variés – territorial, juridique, politique, économique, linguistique ou culturel – les huit siècles de présence musulmane en Espagne, de l’invasion de 711 à la chute du Royaume de Grenade en 1492.

Sommaire

  • François Géal : Présentation
  • Cyrille Aillet : Al-Andalus, la construction d’une mémoire (VIIIe-XVe siècle)
  • François Géal : Les bibliothèques d’al-Andalus
  • Jean-Pierre Van Staëvel : Institution judiciaire et production de la norme en al-Andalus aux IXe et Xe siècles
  • Christine Mazzoli-Guintard : Paysages urbains d’al-Andalus (Xe-XVe siècle) : observations préliminaires
  • François Clément : Catégories socioprofessionnelles et métiers urbains dans l’Espagne musulmane
  • Pascal Buresi : Administration territoriale d’al-Andalus aux époques almoravide et almohade (fin XIe – milieu XIIIe siècle)
  • Jean-Pierre Molénat : Alcaldes et alcaldes mayores de moros de Castille au XVe siècle